7prepa_accouchement

Ce matin, je me suis rendue à ma première séance de préparation à l’accouchement. Je me posais beaucoup de questions quant à ces cours et j’appréhendais. Alors je me dis que ça peut-être intéressant de partager ma première expérience avec vous.

La préparation

Les cours sont proposés à toutes les futures mamans et permettent de se préparer sereinement pour le jour J. J’avais le choix entre plusieurs méthodes : la classique, l’hypnose, la sophrologie et le yoga. Pour une première grossesse, j’ai choisi la méthode classique car je pensais que c’est là qu’on aborderait plus profondément les sujets importants. Mais finalement dans chaque méthode, tous les points clés sont abordés et c’est juste les techniques de relaxation qui diffèrent. Donc même pour un premier bébé, on peut se diriger vers n’importe quelles séances. 

Nous avons le droit à 8 cours remboursés par la sécurité sociale, dont 6 suivant la méthode choisie et 2 en option. Les cours commencent à partir du 6ème mois et peuvent être dispensés par une sage-femme libérale en individuel ou en groupe directement à la maternité. Personnellement j’ai choisi de les suivre dans mon établissement dans un premier temps pour bien me familiariser avec les lieux et parce que je trouve que c’est intéressant de rencontrer d’autres femmes vivant la grossesse en même temps que moi et qui seront les mêmes pendant les 6 séances. En plus on peut également profiter de leurs interrogations auxquelles on ne pensent pas forcément.

Les séances durent 1h30, généralement divisées en deux parties : 45 minutes de cours théoriques et 45 minutes de relaxation. Les papas sont les bienvenus à tous les cours mais il n’est pas toujours évident pour eux de se libérer en pleine journée. Il y a quand même une séance spécialement dédié au rôle du papa et ça serait vraiment bien qu’il soit là.

Stress pendant la grossesse

Le premier cours

Le premier cours se déroule un peu différemment, au début nous nous présentons et expliquons ce que nous attendons de ces séances. La sage-femme nous explique rapidement le déroulement, les sujets que nous allons aborder et l’intérêt de cette préparation.

Ensuite nous sommes passés à la partie théorique sur le sujet du fonctionnement du corps pendant l’accouchement. Même si c’est un sujet qui m’intéresse énormément, cela faisait partie des choses que j’appréhendais. J’ai fait d’énormes efforts concernant ma phobie du corps humain depuis que je suis enceinte mais ce n’est toujours pas évident pour moi d’entendre les mots placenta, sang etc. Finalement malgré le fait que nous ayons vraiment tout abordés sans tabou, j’ai beaucoup aimé sa façon très imagée de nous expliquer les choses. Contre toute attente, de savoir comment ça va se dérouler dans mon corps, cela me permet de plus lui faire confiance et d’être moins stressée.

Elle a comparé l’accouchement à l’ascension du Mont Blanc car c’est en effet comme une épreuve sportive où le travail dure environ 12h. Avant cette épreuve, il est important de s’y préparer, comme un sportif le ferait ! Il faut s’avoir à quoi s’attendre, bien se reposer avant et partir avec un esprit confiant et positif. En effet le côté psychologique joue énormément sur la douleur et sur le déroulement des choses. Je suis vraiment motivée pour rester sereine et dédramatiser les choses, c’est mon objectif.

Waiting for a baby.

Bilan

Moi qui me renseigne beaucoup dans des livres et sur internet, j’ai énormément appris ! J’ai adoré le ton rassurant de la sage-femme répondant à toutes nos interrogations. Son approche est très positive et sans stress. Elle ne laisse pourtant rien de côté. Ça m’a vraiment conforté dans l’idée qu’il faut avoir confiance en son corps, qu’il est bien fait et que rien ne sert de paniquer, bien au contraire. 

Pour cette première séance, nous avons pas fait de relaxation mais ce sera le cas pour les prochaines. C’est quelque chose que je n’ai pas l’habitude de faire et je pense que c’est vraiment la clé d’un accouchement serein. J’ai donc hâte de suivre les prochaines séances et de revoir les autres futures mamans, des “septembrettes” comme moi.

Il parait que seulement une femme sur 2 suivent ces cours et vous, avez-vous décidé de les suivre ?

signa

aaalaune