Aujourd’hui je reviens une nouvelle fois pour vous parler de la fameuse coupe menstruelle. Je dis “fameuse” parce que maintenant elle commence quand même à être connue, même si ce n’est pas assez à mon gout. J’avais très envie de vous faire cet article car en un an d’utilisation, on a vraiment bien le temps de la tester et un avis peut évoluer.
Il y a un an donc, je vous avais présenté ce petit objet en détails dans cet article, je vous avais raconté pourquoi au départ j’étais vraiment réticente et finalement comment j’avais changé d’avis et adopté la cup. Aujourd’hui, je ne vais pas vous parler des aspects techniques, pour cela, je vous renvoie à mon précédent article mais il s’agit plutôt d’un retour sur mon expérience.

Ce petit objet a clairement révolutionné ma perception des règles car c’est une période que j’appréhendais et que je trouvais très contraignante. Après un an, vous l’aurez deviné je suis toujours autant conquise et je vais vous raconter pourquoi.

Ce que j’apprécie le plus avec avec la cup c’est : 
– de pouvoir la mettre en avance si besoin
– de pouvoir la garder 12h en étant tranquille
– de n’avoir aucun souci à se faire pour une journée à la plage ou au ski.
– de se sentir propre même en ayant mes règles car rien ne dépasse et ça ne sent rien.
Les avantages en plus : 
– Je n’ai plus de déchet
– J’ai économisé 30€ de tampons
– Je n’ai eu aucune infection ou quoi que ce soit

Grâce à la cup et tous les avantages qu’elle apporte, je trouve qu’avoir ses règles est beaucoup moins désagréable ! C’est une période que je ne redoute plus. 

Cet été par exemple, je savais qu’elles allaient tomber pendant un week-end de vacances chez des amis à la plage. Déjà avoir ses règles quand on n’est pas chez soi, moi personnellement ça me gênait. Il fallait que je me change plusieurs fois par jour et pour jeter ses déchets ce n’était pas forcément évident. Avec la coupe, pas de déchet, pas de souci. Après c’est vrai qu’il faut qu’il y ait un lavabo dans les toilettes, donc soit vous emportez une bouteille d’eau, soit vous vous changez dans la salle de bain. Et enfin pour le côté “plage”, aucun souci pour la baignade !

Est-ce que je regrette les tampons ?

Absolument pas ! 

Je reconnais qu’au départ, le fait d’être passée des serviettes aux tampons, était déjà une grande révolution il y a quelques années. Mais maintenant la cup offre tellement plus de confort et d’avantages
Les tampons c’est jetable et à usage unique. C’est vrai qu’on peut se dire que c’est donc plus hygiénique et plus facile car on s’en débarrasse après utilisation. Déjà ce n’est pas très écologique et en plus c’est l’inverse : les tampons contiennent des produits chimiques qui peuvent agresser la flore vaginale alors que la cup ne contient rien et est en silicone hypoallergénique. Ma cup je la rince entre chaque utilisation et je la stérilise à la fin de mes règles, c’est largement suffisant car ça tue tous les microbes et elle est prête pour le mois suivant.

Dans mon précédent article, j’évoquais pas mal de craintes qui s’étaient dissipées rapidement car finalement en quelques utilisations on prend vite l’habitude. On se rend compte que c’est facile, que ça ne fait absolument pas mal et qu’on ne la sent pas

Au bout d’un an, je n’ai eu aucune mauvaise expérience, pas de fuite, pas de stresse, pas d’impossibilité à enlever ou quoi. Il y a juste une fois pour être honnête et tout vous raconter, on est là pour ça , où je ne l’ai pas très bien mise. Elle était de travers, j’ai eu un peu mal à l’attraper et je me suis un peu pincée. J’étais distraite et quand on prend l’habitude de quelque chose, on fait moins attention, donc il faut toujours rester quand même un minimum concentrée !
Moi, ma cup et son petit pochon, on est repartis pour plusieurs années d’aventures ensemble sans aucun doute !
 J’aimerais vraiment que toutes les filles qui ont des appréhensions avec la cup changent un jour d’avis et se décident à l’essayer. Il est normal d’avoir des réticences au départ, moi même j’en ai eu pendant un an d’avant de me décider. J’ai eu besoin de lire plein d’avis (j’espère que le mien vous sera utile ) et même de commencer en même temps avec une copine pour partager nos impressions.

N’hésitez pas à me laisser un commentaire pour qu’on en parle, que vous soyez contres, hésitantes ou convaincues comme moi ! 
Des bisous.

*Photos by Doctissimo.