Nous voilà déjà en septembre ! L’été n’est pas encore tout à fait fini même si on en a l’impression avec la reprise de l’école ou du boulot. Aujourd’hui je vous présente un produit pour celles qui n’ont pas eu la chance de bronzer ou celle qui souhaite prolonger leur bronzage encore un peu.

 J’ai choisi la brume thermale autobronzante d’Uriage, un produit de phamarcie pour les peaux sensibles. Il est sans alcool, sans paraben, non comedogène et hypoallergenique. Je n’ai jamais testé d’autobronzant, car je suis plus pour un bronzage naturel mais il faut avoir le temps et du beau temps, et je trouve que ces produits font “peur”. Peur d’un résultat loupé, d’un bronzage non uniforme avec de vilaines traces et d’une couleur jaunâtre pas très jolie.

Comment ça marche ?
 Pour être moins “effrayée” par ce genre de produits, il faut savoir comment ça marche !
Ce produit contient une combinaison deux actifs autobronzants DHA/erythrulose qui au contact de l’air s’oxyde et donne un couleur plus foncée à la peau. La réaction donne une odeur désagréable sur la peau mais c’est tout à fait normal. Ce sont les cellules en surface qui seront colorées donc on aura un bronzage éphémère mais il peut durer jusqu’à 6 jours. Le principe est d’appliquer l’autobronzant une à deux fois par semaine.

Comment l’utiliser ?
Vaporiser sur le corps en prenant soin de bien en appliquer partout. Pour le visage il est conseillé de vaporiser dans un premier temps sur les mains avant l’application. 
Les résultats doivent être visible au bout d’une heure.

J’ai décidé de tester la brume sur mes bras et sur mon visage. L’application est facile, la texture du produit est fine, liquide et non grasse. Pas contre c’est complétement incolore, difficile de savoir si on en a bien mis partout, de plus l’odeur est vraiment désagréable, mais on a vu précédent que c’était normal. Pour le visage, j’en ai mis très très peu car j’avais vraiment l’appréhension d’un résultat loupé.


Une heure après effectivement il y a du résultat ! D’ailleurs comme je suis tête en l’air, on peut voir sur la photo que j’ai oublié de faire ma main ! Sinon je suis satisfaite de la couleur qui est plutôt dorée et non jaune. Le hâle est très léger mais il faut dire que je n’ai pas eu la main lourde pour une premiere utilisation. Sur le visage, je n’ai quasiment pas eu de résultat, mais maintenant que j’ai vu le bronzage obtenu sur mes bras, j’en mettrais plus la prochaine fois.
++ Points positifs ++

• Application facile
• Eau thermale pour peaux sensibles
• Résultat léger et sans traces
Belle couleur de bronzage
— Points négatifs —

Incolore difficile de voir où on est déjà passé
• S‘use vite si on souhaite un bronzage intense

Bilan
Pour mon premier autobronzant je suis satisfaite ! J’aime son résultat léger, juste ce qu’il faut pour avoir un joli teint. Je le conseille pour les filles à peaux claires qui souhaite avoir un résultat naturel. Je vais l’utiliser durant ce mois de septembre pour prolonger mon bronzage et sentir encore l’été sur ma peau.
Et  vous utilisez – vous de l’autobronzant ? Si oui lequel ?